BB immobilier
Publié le - 563 v. -

Subsiste-t-il encore un doute sur la fin de la loi Pinel ?

Pour ceux qui souhaitent profiter des avantages de l’investissement locatif sous Pinel, il n’est pas encore tard : le dispositif est en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017. La loi Pinel connaît en effet un succès de plus en plus grandissant auprès des investisseurs français. Or, rien n’est encore dévoilé quant à sa reconduction ou non pour 2018.

Des « retouches » sur les conditions d’éligibilité

Toujours est-il qu’une révision du zonage a eu lieu et qu’un décret a été publié en mai 2017. Celui-ci inclut désormais certaines localités de la zone C, rendues éligibles au Pinel en raison des problèmes liés à la complexité du logement dans ces communes. Les critères pris en compte sont également le nombre d’habitant de ces nouvelles localités. À titre de rappel, c’est le ministère de la cohésion et du territoire qui a mis en place le zonage Pinel : zone ABis, A, B1, B2 et C.

Rappel sur les avantages de la loi Pinel

La loi Pinel étant applicable pour les résidences neuves situées dans les zones tendues, les risques de vacance locative sont quasi inexistants. En effet, ces secteurs sont caractérisés par l’insuffisance de l’offre en logement principal par rapport à la demande. De plus, les loyers y sont extrêmement élevés, de même que le prix de l’immobilier.

Autre principal avantage de la loi Pinel : la défiscalisation par rapport à la durée de l’engagement. Si le bien est loué pendant 6 ans, la réduction d’impôt est de 12%. Celle-ci est en revanche de 18% pour une location de 9 ans et de 21% pour 12 ans. La durée de l’investissement est donc verrouillée pendant ces périodes, au cours desquelles le bien ne peut être remis en vente sous peine d’annulation de ses avantages fiscaux.

Pour en savoir plus sur la loi Pinel : rdv sur le site spécialisé https://www.defiscalisezmoi.com