BB immobilier
Publié le - 1052 v. -

Immobilier: Biarritz devient un peu plus abordable

Célèbre pour le surf et surtout réputé par ses stations balnéaires, Biarritz constitue un secteur très prisé par les investisseurs. D’un autre côté, la reforme sur les prix et les offres en abondance constituent des facteurs attractifs pour la ville.

Quelques atouts de Biarritz

Avec ses vastes zones de promenades, Biarritz représente une destination de choix pour les vacanciers et les touristes. D’un autre côté, le sport y trouve aussi sa place surtout le surf. Pour tout le monde, il y a toutes activités et pratiques permettant de se divertir et de se détendre comme il se doit. Les sites comme la station balnéaire phare des Pyrénées Atlantiques constituent également des atouts pour le tourisme.

Que ce soit en plein centre-ville ou au rivage, Biarritz possède un climat très favorisé et un relief prestigieux. Ils s’agissent de qualités qui rendent de plus en plus agréable la vie à Biarritz. Même si c’est seulement pour s’échapper aux contraintes quotidiennes ou d’emménager, la ville vous réserve de magnifiques surprises. Les plus fréquentées des stations sont Monica Belluci, Madonna et Vincent Cassel.

En ce qui concerne les prix, le mètre carré s’obtient environ 4700 euros dans l’ancien. Les appartements se vendent au prix de 4150 euros le mètre carré. Quoi qu’il en soit, les prix sur le marché ont subi un repli jusqu’à 2,7% en un an.

D’autres chiffres indicatifs sur le marché

Dans l’immobilier biarritz, les appartements sont les plus vendus. Pour les villas et les résidences, les volumes sont plus faibles. Les Toulousains représentent les clients principaux pour les immobiliers plus onéreux. Les investisseurs préfèrent généralement les quartiers suivants : les Halles, l’Espagne et Saint-Charles. Malgré l’écrasement des prix, des agences arrivent encore à faire signer des contrats importants comme la vente d’un appartement de 120 mètre carré situé dans le centre-ville au prix de 1,2 million d’euros.

Avec l’abondance des offres et la chute des prix, les acheteurs en profitent pour négocier. Cependant, les appartements et les petites surfaces représentent encore les biens les plus prisés. En ce qui concernant les autres, les agents immobiliers eux-mêmes trouvent des difficultés à les vendre.

Un prix de 750.000 euros a chuté jusqu’à 640.000 euros lors d’une négociation d’une maison de 120 mètres carrés construit sur une parcelle de 500 mètres carrés à Saint-Charles. Ce qui correspond à 15% de remise.