BB immobilier
Publié le - 985 v. -

Comment réduire ses impôts avec la loi Pinel

Loi Pinel ou défiscalisation pinel est un moyen de réduire les impôts sur le revenu en étant propriétaire d’un bien immobilier neuf et le mettre en location pour résoudre les problèmes liés à a recherche de logement.

Zoom sur la loi Pinel

La loi Pinel est un système d’incitation à l’investissement immobilier des particuliers en leur offrant une réduction fiscale. Le principe est plus ou moins simple : lorsqu’un particulier décide d’investir dans le domaine immobilier, il peut opter le dispositif pinel qui consiste à acheter un bien immobilier pour des fins locatives. En choisissant cette option, il lui sera possible de bénéficier d’une réduction au niveau des impôts sur le revenu : pour cela, il sera nécessaire de mettre le bien en location selon une durée déterminée et le taux d’imposition adapté.

Le plus de cette loi se situe sur le fait que la location peut s’effectuer entre ascendant et descendant si ces derniers ne font pas partie du foyer fiscal. La loi pinel permet également de se construire un patrimoine immobilier qui offrira aux héritiers s’il y a décès un confort financier car ils bénéficieront de l’allègement fiscal mais aussi du loyer mensuel.

Sachez que le gouvernement permet au citoyen de s’octroyer un bien immobilier avec ou sans apport. Il est alors possible d’engager un prêt immobilier pour réaliser l’achat et de payer les intérêts par le biais des mensualités. Le particulier investit alors dans le but d’établir un placement financier.

Les conditions de la loi pinel

Pour bénéficier de l’allègement fiscal, il est conseillé de respecter certaines conditions apposées par la législation. Ainsi, il sera demandé de choisir entre 2 durées d’engagement locatif qui pourra être extensible après étude du cas. En acceptant la loi pinel, l’accès au SCPI est facilité car les conditions seront alignées sur celles des particuliers.

Enfin, pour bénéficier de cette réglementation Pinel, il faudra que l’achat immobilier s’effectue entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016. Il est porté à la connaissance de tous que le bien immobilier devra respecter une certaine norme dont les informations sont délivrée dans un cahier de charge.